Maroc/Israël: un partenariat économique en phase avec les évolutions technologiques mondiales (M. Mezzour)

Le ministre de l’Industrie et du commerce, Ryad Mezzour, a affirmé, lundi à Casablanca, que le partenariat économique entre le Maroc et Israël est solide, dynamique, innovant et en phase avec les évolutions technologiques mondiales.

S’exprimant lors de la cérémonie inaugurale du Forum « Morocco-israel: Connect to Innovate », M. Mezzour a souligné que le Maroc et Israël se sont engagés sur la voie d’une collaboration gagnant-gagnant dans des domaines mutuellement bénéfiques. Ce forum, a-t-il soutenu, permet d’explorer davantage les pistes de développement dans des domaines prometteurs, à savoir l’agroalimentaire, l’énergie, la logistique et l’eau. Ce sont là des projets prioritaires pour Maroc en matière d’économie et d’industrie et qui sont parfaitement alignés avec le Nouveau Modèle de Développement (NMD), lequel promeut la souveraineté, l’innovation, la recherche et développement (R&D) et l’entrepreneuriat innovant, a précisé M. Mezzour. A son tour, la ministre de la Transition numérique et de la réforme de l’administration, Ghita Mezzour, a noté que l’innovation constitue un des piliers du NMD, soulignant l’ambition du Maroc de développer un écosystème de technologie et d’innovation basé sur son capital humain de haute qualité qui fait du Royaume une destination incontournable de l’outsourcing.

Le Maroc œuvre à élaborer un nouveau cadre législatif qui permettra de donner une nouvelle impulsion aux startups nationales, a-t-elle rappelé, notant que le gouvernement est mobilisé à fournir l’ensemble des efforts nécessaires pour profiter pleinement du potentiel offert par l’écosystème national.

Le ministre du transport et de la logistique, Mohamed Abdeljalil, a quant à lui, évoqué l’importance qu’accorde le NMD à la mobilité des personnes et à la logistique, et dont les dispositions posent l’ambition d’une mobilité durable pour tous, une logistique compétitive au service de l’économie nationale et une administration du transport simplifiée et digitalisée.

Après avoir précisé que ces trois dimensions renferment l’innovation comme principal moteur, M. Abdeljalil a encouragé les startuppeurs marocains et israéliens à se rencontrer et à partager leurs expériences respectives dans ce domaine. Il a aussi fait part de la disposition de son Département à faciliter le contact avec les entreprises placées sous sa tutelle.

Initié conjointement par Start-Up Nation Central et Consensus Public Relations, ce Forum se veut un événement unique réunissant les leaders marocains et israéliens, des secteurs privés et publics, autour du thème de l’innovation technologique dans les domaines de l’agro-alimentaire, l’eau, la logistique, l’énergie et le développement durable.

A cette occasion 13 mémorandums d’entente (MoU) relatifs à l’élaboration de solutions innovantes ont été signés par les parties marocaines et israéliennes pour renforcer les activités business to business (B2B) entre les opérateurs économiques et commerciaux des deux pays et celles qui unissent les entités gouvernementales. Cette cérémonie inaugurale a été marquée par le discours préenregistré du président israélien Isaac Herzog et par la participation du Conseiller de SM le Roi, André Azoulay, du CEO de Start-Up Nation Central, Avi Hasson, et du Chef du bureau de liaison d’Israël au Maroc, David Govrin. Cet événement prévoit une série d’ateliers, de séances d’affaires, de rendez-vous business to business (B2B) et de rencontres de networking. Organisation à but non lucratif, Start-Up Nation Central œuvre à promouvoir l’écosystème israélien de l’innovation dans le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous refuser si vous le souhaitez. Accepter